Comment poser un faux plafond suspendu avec ossature bois ?

Un faux plafond avec ossature en bois est parfaitement réalisable tout en bois. Un professionnel maitrisant les techniques de la pose du faux plafond est à même de réussir ce chef-œuvre en une journée de travail.

 

Pose du plafond suspendu en bois

13830891Le quadrillage peut être composé de tasseaux en bois et soutenir les lames en bois. Ce quadrillage doit être tenu par des suspentes. Il faut remarquer que les tasseaux sont fixés sur les solives ou alors sous le plancher.

Après la phase de la pose de l’ossature, on procède à la réalisation du faux plafond avec ossature en bois sur l’ossature de tasseaux. On peut choisir de suspendre ou accrocher le faux plafond à une ossature de tasseaux cela permettra de composer avec un isolant tout en permettant de cacher le plafond classique en mauvais état et les raccords de toute nature.

Pour un professionnel qui a la maitrise de son art, la pose d’un faux plafond suspendu en bois apparaitra plus simple à la réalisation compte tenu du fait que le bois est facile et surtout rapide à poser.

 

Prix d’un faux plafond suspendu en bois

De loin, le faux plafond avec ossature en bois tout réalisé en bois ne parait pas cher. Cependant, compte tenu de la cherté des essences,  le prix des lames de bois sont plus ou moins élevés. Ce qui a pour conséquence de faire grimper le prix du faux plafond suspendu.

Avec les dimensions standards, le bois exotique coute de 35 à 55 euros le m2, chêne avoisine les 45 à 85 euros le m2 quand pin fait entre 20 à 35 euros le m2.

A cela, il faut ajouter la main d’œuvre du poseur.  Avec une grande variété de bois, il est possible de choisir la couleur de son faux plafond avec ossature en bois selon son gout avec une finition en lasure, cire, vernis, huile ou vernis.

Le bois offre en lui-même un design particulièrement joli au faux plafond avec ossature en bois. Dans le cas contraire, demandez un devis à professionnel qualifié.

 

Obtenir devis

demande de devis